Kongo central : le Ministre Mak Matondo satisfait de la signature par la Cilu du cahier des charges à responsabilité sociétale pour le développement de sept villages

La Cimenterie de Lukala (Cilu) s’est conformée à la législation minière en vigueur en procédant le week-end dernier, à la signature du cahier des charges à responsabilité sociétale avec la communauté locale.

La cérémonie s’est déroulée à la place de la piscine Cilu à Lukala dans le territoire de Mbanza-Ngungu, en présence du Ministre Provincial des Mines, Mak Matondo représentant personnel du Gouverneur Guy Bandu Ndungidi, des autorités territoriales et des responsables de la Cimenterie de Lukala.

La communauté locale ayant signé le cahier des charges était composée de sept villages à savoir, Yolo, Kimiala 1 et 2 , Zamba 2 prince, Zamba 2 village, Nkama et Kuzi.

Le contrat de ce programme quinquennal prévoit un budjet de 1,5 millions $ répondant aux desideratas de la population. Il va permettre la réhabilitation des routes, d’une école, la construction des latrines, des forages d’eau, du grand Marché de Lukala, du bâtiment administratif, l’électrification de la cité de Lukala, le financement des projets agricoles de 5 hectares par village et tant d’autres…

« Je salue les efforts de toutes les parties qui ont travaillé pour la réussite de ce cahier des charges. Nous allons veiller à la chronologie d’exécution de tous ces projets. Je vais dans un bref délai, prendre un Arrêté instituant une Commission provinciale chargée de l’instruction de ce cahier. Aux autorités de la CILU, je vous invite au changement de paradigme quand il s’agira de revisiter le Protocole d’accord où la Convention avec les ayants droits fonciers ,qui ayant fait foi à notre médiation. Nous en appelons au pragmatisme de la CILU quant à la matérialisation de tous ces projets« , a martelé le Ministre Mak Matondo.

Rappelons que l’obligation de l’article 285 sexies du nouveau code minier, appuie la politique du développement local initiée par le président de la République Félix Tshisekedi, afin de donner un nouveau souffle aux communautés locales, mais aussi poser les règles stables pour assurer des manières continuelles la coopération entre les entreprises qui exploitent les carrières de la province et les communautés environnantes.

Il y a lieu de préciser que Mak Matondo, est à la tête du Ministère des Mines du Kongo central depuis 15 mois. La gestion de ce digne fils Kongo est saluée et surtout encouragée par plus d’un qui estime qu’il applique et respecte le célèbre slogan « Le Peuple D’abord »

Dieu Nkembo Wankebila

Partager sur :

Derniers articles

Kongo central : neuf Députés notamment André Wameso, Guy Bandu et Didier Budimbu renoncent à leurs sièges à l’Assemblée provinciale

Neuf (9) Députés provinciaux ont décidé de ne pas siéger à l'Assemblée provinciale du...

Cité N’sele : un mort et des blessés graves suite à un accident de circulation sur la RN1

Un homme a perdu la vie suite à un accident de circulation survenu ce...

Mbanza-Ngungu : les infirmiers outillés notamment sur les violences basées sur le genre et sur le code de déontologie

L'Ordre national des infirmiers du Congo (ONIC) et l'Institut supérieur en sciences infirmières (...

Boma : Le Gouverneur Dr Guy BANDU au chevet de l’Hôpital Général de Référence

Profitant de son séjour à Boma, le Gouverneur de la Province du Kongo Central,...

À ne pas rater

Kongo central : neuf Députés notamment André Wameso, Guy Bandu et Didier Budimbu renoncent à leurs sièges à l’Assemblée provinciale

Neuf (9) Députés provinciaux ont décidé de ne pas siéger à l'Assemblée provinciale du...

Cité N’sele : un mort et des blessés graves suite à un accident de circulation sur la RN1

Un homme a perdu la vie suite à un accident de circulation survenu ce...

Mbanza-Ngungu : les infirmiers outillés notamment sur les violences basées sur le genre et sur le code de déontologie

L'Ordre national des infirmiers du Congo (ONIC) et l'Institut supérieur en sciences infirmières (...