2019- 2023 : Chronique d’une législature hyper mouvementée au Kongo Central (Tribune de Francy Makanzu).

Le 5 Février 2024, les nouveaux élus de la Province du Kongo Central ont siégé pour leur première plénière à l’Assemblée Provinciale.

Une nouvelle législature qui vient succéder à celle de 2019 caractérisée par une grave crise institutionnelle que nous passons ici en revue.
Tout démarre le 31 Aout 2019, lorsqu’un groupe de députés organise une marche pour réclamer le départ du Gouverneur Atou Matubuana à cause de « l’Affaire Maman Mimi », une marche suivie par des milliers de personnes, bien que le Gouverneur l’ait interdite.

Le 24 Septembre, malgré la demande du Président de l’Assemblée de l’époque, Pierre Anatole Matusila de laisser la Cour de Cassation poursuivre le Gouverneur, 21 députés sur les 40 présents à la plénière votent contre ces poursuites. Une majorité trop faible pour que la situation reste stable.

Le 30 Septembre, le député provincial André Masumbu Baya dépose alors une motion de défiance contre le Gouverneur et son adjoint. Mais le 24 Novembre, 24 élus provinciaux désavouent leur président et soutiennent la motion de déchéance déposée contre lui cette fois-ci par le député Alphonse Nkongo Bamvangila.

La plénière du 4 Décembre 2019 suivant devrait donc examiner à la fois une motion de défiance contre le Gouverneur Matubuana, mais aussi une motion de déchéance contre le Président Matusila. Tous les ingrédients sont réunis pour qu’on assiste à une grande fête et les élus provinciaux ne vont pas décevoir.

Ce jour-là, c’est d’abord les pro-Matubuana qui refusent à Matusila le droit de faire passer l’examen de la motion de défiance contre le gouverneur. Pour eux, Matusila doit laisser son fauteuil pour permettre d’abord à la motion initiée contre lui d’être étudiée. Le micro du président et la sonorisation de la salle sont endommagés ainsi que quelques meubles fracassés. Dans ce désordre généralisé, la plénière est suspendue.

Le Président Matusila délocalise alors la plénière à l’Hotel Bilolo et avec 24 élus, votent pour la déchéance du Gouverneur. Les 17 autres députés qui n’ont pas pris part à ce vote le qualifie d’illégal.

La situation finira par prendre une tournure vraiment dramatique lorsque le député Albert Nsimba, suppléant du Gouverneur Atou Matubuana sera abattu le 15 août dans des circonstances non encore élucidées à ce jour.

Une tension qui va perdurer jusqu’au 30 septembre 2020. Ce jour-là, une vingtaine de députés pro-Matubuana menés par le député Jean Claude Vuemba font sauter les cadenas qui scellaient jusque-là les bâtiments de l’Assemblée pour siéger et décident le 02 Octobre, de déchoir Matusila de son poste de président. 

Le 6 Octobre 2020, 25 députés élisent Jean Claude Vuemba comme le nouveau Président de l’Assemblée Provinciale, mais en juin 2023, ce dernier sera contraint lui aussi d’abandonner son poste, quelques mois à peine avant les élections générales de décembre.


L’histoire retiendra que durant la dernière législature, l’Assemblée Provinciale du Kongo Central s’est retrouvée dans une situation cahotique, divisée en deux camps qui finalement auront tous obtenus gain de cause puisque les deux leaders (Matubuana et Matusila) auront perdu leurs postes.

Nous nous réjouissons que la population du Kongo Central ait mis la majorité de ces députés au banc de touche pour nous offrir de nouveaux élus, qui, nous l’espérons, vont donner une nouvelle dynamique à la plus grande institution politique de la Province.

Francy MAKANZU NTOMBO, Auteur, écrivain, Coordonnateur de la Cellule de Communication du Gouvernorat du Kongo Central.

Partager sur :

Derniers articles

Matadi: l’entrée des véhicules poids-lourds fixée de 22 heures à 5 heures du matin

Le Maire Dominique Nkodia Mbete a décidé, dans un communiqué signé le 19 avril...

Sénatoriales au Kongo central : le candidat N°26 Richard Kiyambu encourage les nouveaux membres du bureau de l’Assemblée provinciale

Richard Kiyambu Nakutonda, surnommé RK par ses proches, figure importante en tant qu’entrepreneur et...

Kongo central : pour Papy Mantezolo, l’Assemblée provinciale ne substituera jamais à l’antichambre du Gouverneur

Les membres du bureau définitif de l'Assemblée provinciale du Kongo central, ont été officiellement...

RDC : Martorel Diangienda et son Parti Politique Défi Kongo prêts à soutenir la Première ministre Judith Suminwa pour la réussite de ses actions...

MARTOREL DIANGIENDA KUTUTUKIDI et son Parti Politique Défi Kongo (DK) sont prêts à soutenir...

À ne pas rater

Matadi: l’entrée des véhicules poids-lourds fixée de 22 heures à 5 heures du matin

Le Maire Dominique Nkodia Mbete a décidé, dans un communiqué signé le 19 avril...

Sénatoriales au Kongo central : le candidat N°26 Richard Kiyambu encourage les nouveaux membres du bureau de l’Assemblée provinciale

Richard Kiyambu Nakutonda, surnommé RK par ses proches, figure importante en tant qu’entrepreneur et...

Kongo central : pour Papy Mantezolo, l’Assemblée provinciale ne substituera jamais à l’antichambre du Gouverneur

Les membres du bureau définitif de l'Assemblée provinciale du Kongo central, ont été officiellement...