Kongo central: « nous devons juste savoir que les hommes passent et les institutions restent, évitons des conflits qui ne serviront la Province en rien » (Jérémie Makaya)

Le média en ligne Kongo Actu a accordé la parole aux jeunes de la province du Kongo Central pour qu’ils puissent analyser la situation politique qui prévaut actuellement dans cette province de la RDC. Une sérieuse opposition qui met en face le Gouverneur sortant Guy Bandu et son ancien vice-gouverneur Grâce Nkuanga Masuangi Bilolo.

En effet, lors de la dernière élection des gouverneurs au Kongo Central, Grâce Bilolo avait battue largement son adversaire direct Guy Bandu avec à la clé une majorité absolue de 23 voix sur 40 élus provinciaux que compte l’Assemblée Provinciale. Guy Bandu qui a eu du mal à a digérer sa douloureuse défaite avait sollicité l’annulation de cette élection, pour des raisons d’irrégularités auprès du Conseil d’État, où il a paradoxalement obtenu gain cause.

Jérémie makaya Mpanzu, Vice-président de l’Association Nationale des Photographes du Congo L’ANAPHOCO, a déclaré que les hommes passent et les institutions restent, le peuple Kongo doit éviter des conflits qui ne serviront la province en rien.

« Les hommes passent et les institutions restent. Nous devons éviter des débats qui tournent autour des individus, nous devons privilégier les intérêts de la province et éviter des conflits qui ne serviront la province en rien. Je pense que dans cette affaire que le meilleur gagne seulement et qu’il soit effectivement celui qui va faire bouger les choses dans la direction du développement« ,a-t-il déclaré.

Ce jeune Photographe très connu dans la ville de Mbanza-Ngungu a terminé par appeler le peuple Kongo à l’unité

« Les Bakongo nous manquons l’amour et l’unité, aujourd’hui mukongo et contre mukongo pour des intérêts personnels et non communautaire. Nous devons être unis pour nos intérêts, la Province est entrain de devenir un environnement dangereux, le manque d’amour et de l’unité est devenu criant« , a-t-il expliqué.

Signalons qu’en cas d’annulation de l’élection du Gouverneur et Vice-gouverneur, un nouveau scrutin est organisé dans les sept jours à compter de la signification de l’arrêt d’annulation (article 173 de la loi électorale).

Gloire Munganga

Partager sur :

Derniers articles

Kongo central : le comité de gestion de la DGRKC présente au Gouverneur le rapport de la situation administrative et financière

Le nouveau comité de gestion de la Direction générale des recettes du Kongo central...

Kasangulu : Constant Mutamba s’imprégne des conditions de vie de la prison de Luzumu

Le Ministre d'État en charge de la Justice Constant Mutamba, a effectué une mission...

À ne pas rater

Kongo central : le comité de gestion de la DGRKC présente au Gouverneur le rapport de la situation administrative et financière

Le nouveau comité de gestion de la Direction générale des recettes du Kongo central...

Kasangulu : Constant Mutamba s’imprégne des conditions de vie de la prison de Luzumu

Le Ministre d'État en charge de la Justice Constant Mutamba, a effectué une mission...