Défis sécuritaires : à l’Université Kongo, le VPM Peter Kazadi appelle les étudiants au patriotisme pour protéger la nation face aux agresseurs

L’Université Kongo a organisé, le mercredi 24 avril 2024 à Mbanza-Luvaka, à Mbanza-Ngungu, dans la province du Kongo central, une conférence-débat sur les questions liées à la sécurité de la République démocratique du Congo.

Ce grand événement s’est déroulé dans la salle Kally Kiakwama archicomble, en présence notamment des autorités politico-administratives et sécuritaires, des membres du comité de gestion de l’UK, des étudiants, des chercheurs, des notables et d’autres invités de marque.

« Les enjeux et défis sécuritaires de l’heure: quelle attitude à adopter par la jeunesse estudiantine de l’Université Kongo », tel est le thème abordé lors de cette journée de réflexion au cours de laquelle, plusieurs personnalités sont intervenues notamment le VMP Peter Kazadi, le représentant du Gouverneur du Kongo central, Roger Nimi, le Bourgmestre de la commune de Lemba Jean Serge Phoba et le Recteur de l’Université Kongo, le Professeur Germain Kuna Maba.

« Je suis convaincu qu’à l’issue de cette conférence, nous aurons désormais une autre perception des problèmes sécuritaires mais surtout une approche que nous devons adopter pour soutenir l’action gouvernementale à travers les politiques publiques de sécurité« , a déclaré le patron du Rectorat.

De son côté, le Ministre provincial du Plan représentant du Gouverneur du Kongo central, a présenté la situation sécuritaire de la province qui reste inquiétante.

Pour sa part, l’orateur principal du jour, le Vice-premier ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécuritaire et Affaires Coutumiers, a commencé par évoquer les enjeux et défis sécuritaires de l’heure. Peter Kazadi a cité le Rwanda comme l’auteur de l’insécurité grandissante enregistrée dans la partie Est.

« Actuellement, nous sommes attaqués par l’armée Rwandaise qui tue nos mamans et cela avec la complicité de certains congolais. À cause de l’entrée de l’AFDL, le pouvoir Rwandais a infiltré notre pays à tous les niveaux pour piller nos ressources minières et nos champs. C’est pourquoi, la question sécuritaire concerne tout le monde et ça concerne tous les aspects de la vie. Le premier agent de sécurité c’est la population« , a-t-il expliqué.

Par la suite, le VPM Peter Kazadi a invité les étudiants à ne jamais trahir la nation et à manifester toujours le patriotisme à n’importe quel moment.


« C’est à cause de l’absence du patriotisme de la part de certains congolais que notre pays souffre. Nous pouvons investir autant de millions dans l’armée mais si nous avons des congolais traîtres, nous allons jamais enrayer l’insécurité. Chers étudiants, il faut aimer cette nation. Il faut avoir le patriotisme. Si jamais le plan macabre du Rwanda venait de se réaliser au travers Corneille Nanga, notre pays serait sous l’hégémonie du Rwanda. Donc, il est important chers étudiants de connaître ces enjeux. Les actes posés par le Rwanda auront des conséquences néfastes sur des millions de congolais », a-t-il ajouté.

Enfin, l’orateur a présenté quelques efforts fournis par le gouvernement pour lutter contre l’insécurité.

« Depuis que le président Tshisekedi est arrivé, il a commencé à conscientiser les militaires. Il a lancé la campagne de recrutement des jeunes pour renforcer l’armée. Depuis que notre pays existe, c’est sous le leadership du Président Tshisekedi que le gouvernement a investi autant d’argent dans l’armée. Nous avons créé un service des forces spéciales. Des hommes formés pour la guerre et équipés avec les dernières technologies afin de défendre dignement ce pays« , a-t-il fait savoir.

Et de conclure : « Nous sommes entrain de nous réorganiser pour défendre notre pays. Pour lutter contre l’insécurité à l’interne, nous avons pensé à recruter 13.000 policiers car nous avons constaté un faible effectif et nous sommes à la phase d’exécution et bientôt là la formation va commencer. Il y a également la formation qui a déjà commencé pour une force spéciale qui va commencer à être déployée en cas des actes terroristes ».

Plusieurs participants ont salué l’organisation de la conférence et ont félicité le comité de gestion pour le choix du thème.

Pour rappel, le nouveau comité de gestion chapoté par le Recteur Germain Kuna Maba reste déterminé à faire de l’UK, une université solution face aux problèmes éprouvés par la société. La thématique de cette troisième conférence démontre à quel point la nouvelle équipe ne jure que par le changement et le bien-être de la population.

Dieu Nkembo Wankebila

Partager sur :

Derniers articles

TENASOSP 2024: le Kongo central 2 a inscrit 27 063 candidats dont 12 745 filles

Le Test National de Sélection et d'Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) édition 2023-2024 a...

Lukala : un motard retrouvé mort deux jours après sa disparition

Un motocycliste prénommé José a été retrouvé mort le vendredi 7 juin 2024 au...

Mbanza-Ngungu : grave accident de circulation sur la RN1

Un grave accident de circulation s'est produit dans la matinée (vers 8heurers) de ce...

À ne pas rater

TENASOSP 2024: le Kongo central 2 a inscrit 27 063 candidats dont 12 745 filles

Le Test National de Sélection et d'Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) édition 2023-2024 a...

Lukala : un motard retrouvé mort deux jours après sa disparition

Un motocycliste prénommé José a été retrouvé mort le vendredi 7 juin 2024 au...