Richard Kiyambu, candidat sénateur du Kongo central, délivre un discours mémorable à l’Assemblée provinciale

Dans un discours marquant à l’Assemblée provinciale, Richard Kiyambu Nakutonda, candidat numéro 26 aux élections sénatoriales du Kongo Central, a captivé l’audience. Fils du sol, il a débuté par présenter ses parents et rendre hommage à ses origines des territoires de Madimba et Mbanza-ngungu, affirmant son intégration dans tous les territoires de la province.

Un parcours éducatif et professionnel diversifié

M. Kiyambu a partagé son parcours éducatif, depuis l’institut Bonsomi Ndjili à Kinshasa jusqu’à ses études supérieures en France, où il a acquis une expertise multidisciplinaire. Sa carrière d’entrepreneur est remarquable, ayant fondé plusieurs entreprises en France, notamment dans les secteurs des assurances, du transport et de la logistique.


Engagement technologique et humanitaire.

Son rôle en tant qu’expert produit Google et sa contribution à l’outil de navigation Google en RDC illustrent son engagement pour le développement technologique du Kongo Central. Il a également souligné son travail humanitaire et éducatif avec ASFOD, qui a établi la première école gratuite en RDC, et avec Agri-Kongo, une ONGD soutenant les agriculteurs locaux.

Critique des concurrents et vision politique

M. Kiyambu a critiqué les “candidats de Kinshasa” pour leur manque d’engagement envers la province et a dénoncé ceux qui cherchent un mandat pour leurs intérêts personnels. Il a promis d’être un sénateur pour le développement de tous les territoires et villes, de Kasangulu à Moanda, en passant par Kimvula, Luozi, Lukula et Tshela, et a encouragé les électeurs à voter de manière utile, consciente et responsable.

Promesses et engagements renforcés

M. Kiyambu s’est engagé à tenir les députés informés des événements au Sénat et à veiller à la régularité de leurs salaires dès son arrivée à Kinshasa. Il a promis de parcourir les territoires, d’être à l’écoute et de collaborer étroitement avec les députés et leurs électeurs. Il a affirmé sa détermination à défendre les émoluments des députés, à œuvrer pour l’augmentation de la dotation budgétaire et à garantir le respect des engagements financiers de l’État concernant le financement des projets de développement.

De plus, il a souligné l’importance de discuter et de superviser les contrats de l’État central ayant un impact sur la province, assurant une gestion attentive des ressources et des projets qui affectent directement le Kongo Central.

Ces engagements reflètent la volonté de M. Kiyambu de promouvoir une gouvernance responsable et de veiller à ce que les intérêts de la province soient représentés et défendus avec vigueur au niveau national.

Le discours inspirant de Richard Kiyambu Nakutonda, candidat numéro 26, a indéniablement marqué un tournant dans la campagne sénatoriale du Kongo Central. Sa vision claire et son engagement sincère ont résonné auprès des députés et du public, qui ont salué ses paroles par une ovation méritée. Cette réaction positive est un témoignage de l’impact potentiel de M. Kiyambu sur l’avenir politique et le développement de la province.

Gloire Munganga

Partager sur :

Derniers articles

TENASOSP 2024: le Kongo central 2 a inscrit 27 063 candidats dont 12 745 filles

Le Test National de Sélection et d'Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) édition 2023-2024 a...

Lukala : un motard retrouvé mort deux jours après sa disparition

Un motocycliste prénommé José a été retrouvé mort le vendredi 7 juin 2024 au...

Mbanza-Ngungu : grave accident de circulation sur la RN1

Un grave accident de circulation s'est produit dans la matinée (vers 8heurers) de ce...

À ne pas rater

TENASOSP 2024: le Kongo central 2 a inscrit 27 063 candidats dont 12 745 filles

Le Test National de Sélection et d'Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) édition 2023-2024 a...

Lukala : un motard retrouvé mort deux jours après sa disparition

Un motocycliste prénommé José a été retrouvé mort le vendredi 7 juin 2024 au...