Élections des Gouverneurs: jeune, ambitieux et charismatique, le candidat Grâce Bilolo fait danser tout le monde au rythme de son Tam-tam (Chronique de Gloire Munganga)

Salut à toutes et à tous, c’est Gloire Munganga et bienvenus à ma chronique ! Aujourd’hui, nous vous parlons de Grâce Bilolo, candidat à la prochaine élection des Gouverneurs dans la province du Kongo central.

Pour évoquer la candidature de cet ancien Vice-gouverneur devenu aujourd’hui secrétaire du bureau d’âge de l’Assemblée provinciale, nous nous sommes inspirés d’un adage en lingala qui dit « Muana Mukie Abetaka Mbunda, ba kolo pe ba Binaka » que nous avons traduit littéralement en Kindibu de chez nous à Kiazi-Kolo (rire), en le mettant dans une forme un peu plus actionnelle pour dire « Kindende Sikidi Ngoma, ba Mbuta ba Kinini » qui veut dire en français « L’enfant a joué au Tam-tam, les adultes ont dansé »

Mais Grâce Bilolo a-t-il joué quel Tam-tam ? Qui sont ces adultes qui ont dansé au rythme de son Tam-tam ?

Mettez-vous dans une position confortable, nous allons essayer de répondre à ces deux questions phares de notre chronique.

D’emblée, nous rappelons que peu importe le dénouement de la prochaine élection des Gouverneurs au Kongo central, que le résultat soit en sa faveur ou en sa défaveur, Grâce Bilolo va franchir un cap dans son jeune parcours politique et va beaucoup gagner en terme de crédibilité.

Il y a plusieurs mois maintenant, Grâce Bilolo faisait l’un des meilleurs choix de sa carrière politique en rejoignant le Parti Politique Autre Vision du Congo (AVC) de Didier Budimbu, qui est devenu aujourd’hui l’une des grandes forces politiques de la province avec à la clé 6 députés provinciaux. À l’époque, personne ne l’espérait et voyait ce Parti atteindre ce niveau.

Le Tam-tam joué par le fils du feu Honorable Bilolo, n’est rien d’autre que son maître, Didier Budimbu. Oui, le « Génie Blanc » est l’homme derrière l’ascension fulgurante de Grâce Bilolo. Le fait de choisir M.Budimbu comme mentor lui a valu de l’or, puisque c’est grâce à ce dernier que la crédibilité a beaucoup émergé au tour de sa candidature au poste du gouverneur.

Aujourd’hui grâce au Tam-tam Budimbu, les adultes sont entrain de danser au rythme Bilolo. Mais qui sont ces adultes finalement ?

Nous pouvons citer, plusieurs notables Kongo, à l’instar de Deo Nkusu… Célèbre ancien Vice-gouverneur du Kongo central, ancien ministre, Député National etc… Une figure difficile à embarquer dans son navire, mais comment, s’est-il retrouvé entrain de danser au rythme de Bilolo ?

La réponse est simple, il a été séduit sans doute par le Tam-tam utilisé par celui qui peut être considéré comme son fils en politique ( rire).

Ce Tam-tam (Didier Budimbu) est tellement bon et crédible même le chef de l’État Félix-Antoine TSHISEKEDI pendant sa campagne électorale à Kasangulu l’avait dit, Budimbu était son fils bien aimé.

Parmi eux, nous citons encore Fabrice Puela, Modero Nsimba, Guylain Phanzu, Pierre Kabangu, Papy Mantezolo etc….Ce sont vraiment des mastodontes de la scène politique Kongo, des morceaux durs à croquer mais qui se sont tous retrouvés facilement entrain de danser au rythme Bilolo produit par le Tam-tam Budimbu.

Mais sincèrement, est-ce que politiquement Grâce Bilolo a quelque chose de particulier qui peut séduire facilement tous ces grands noms? À ce niveau on peut dire Oui, Il a son « Génie Blanc », son « Satan 2 », qui fait trembler tout le monde.

Le rythme Bilolo produit par le Tam-tam Budimbu ne fait pas danser seulement les notables du Kongo central, même les caciques de Kinshasa n’ont pas résisté. Jean Pierre Bemba, Augustin Kabuya, Christopher Mboso et Modeste Bahati, tous ont apprécié ce rythme produit par un Tam-tam qu’ils connaissent parfaitement bien.

Pour terminer, il est important de rappeler que, le rythme Bilolo fait danser aussi ses adversaires.
Oui cey vrai que ces derniers ont choisi de danser au sens contraire mais ils dansent quand-même.

Le cas par exemple du Camp Bandu. Je rappelle que Guy Bandu sera le « concurrent direct » de Grâce. Les deux hommes se connaissent très bien pour avoir travaillé ensemble pendant près de deux ans à la tête de l’exécutif provincial, en étant respectivement Gouverneur et Vice-gouverneur de la province.

Les deux protagonistes se sont malheureusement séparés en queue de poisson, et c’est ce qui va encore rendre la bataille très alléchante

Mais est-ce que le camp Bandu danse t-il vraiment au rythme de Bilolo produit par le Tam-tam Budimbu ?

Si Guy Bandu lui-même a adopté une attitude « à la Joseph Kabila » pour l’instant, en restant discret et concentré sur son avenir, mais son clan bouge et danse au sens contraire à chaque fois que le son Bilolo retentit.

Ils crient partout que Grâce Bilolo n’est pas le candidat de l’Union Sacrée, ils qualifient d’une simple séance photo shooting toutes les apparitions de M. Nkuanga avec les membres du présidium de l’USN.

Rappelons que le Tam-tam Budimbu, s’est affiché aux côtés du très puissant Chef spirituel et Représentant légal de l’église Kimbanguiste. « Papa Simon » a vraisemblablement apprécié le son du moment, Bilolo…

On s’arrête là pour aujourd’hui, c’était un plaisir pour nous de partager avec vous cette chronique.

Gloire Munganga

Partager sur :

Derniers articles

TENASOSP 2024: le Kongo central 2 a inscrit 27 063 candidats dont 12 745 filles

Le Test National de Sélection et d'Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) édition 2023-2024 a...

Lukala : un motard retrouvé mort deux jours après sa disparition

Un motocycliste prénommé José a été retrouvé mort le vendredi 7 juin 2024 au...

Mbanza-Ngungu : grave accident de circulation sur la RN1

Un grave accident de circulation s'est produit dans la matinée (vers 8heurers) de ce...

À ne pas rater

TENASOSP 2024: le Kongo central 2 a inscrit 27 063 candidats dont 12 745 filles

Le Test National de Sélection et d'Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) édition 2023-2024 a...

Lukala : un motard retrouvé mort deux jours après sa disparition

Un motocycliste prénommé José a été retrouvé mort le vendredi 7 juin 2024 au...